0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Benoît Turjman se glisse dans la peau d’un vieux garçon maladroit et solitaire. Une heure de spectacle très drôle sans le moindre mot. Une belle performance !

Benoît Turjman Un nouveau Mister Bean à Gerson

On ne connait rien de lui, ni son âge, ni où il habite. Ni même son prénom. Mais c’est un type qui a tout du parfait looser. Des cheveux sales, grosses lunettes, dos vouté. Un look ringard : chemise trop large, pantalon en velours trop court, noeud papillon informe… Il vit seul. Une vie banale. Chaque jour le même trajet en bus, le même rituel quand il arrive dans son petit appartement, et des heures passées devant sa télé. Mais tout à coup, il décide de changer de vie. Et il va à une soirée de célibataires. On le voit se préparer, repasser sa chemise, puis on le retrouve accoudé au bar, timide. Et enfin il se lance sur la piste pour un show endiablé sur «Thriller» de Michael Jackson. Malgré tous ses efforts, il se prend râteau sur râteau. Mais il récidive. Le jour de Noël, il retente sa chance. Bien décidé à ne pas passer la soirée seul, il va frapper chez sa voisine et l’invite à diner. Elle accepte mais face à ce vieux garçon, elle prend la fuite. C’est donc en solo qu’il va partir en week end camping. Evidemment, il va aller de catastrophe en catastrophe : une tente qui ne se déplie pas, une canne à pêche qui tombe à l’eau, un orage qui éclate, une attaque de moustiques… On a envie de l’aimer mais il a le talent pour se rendre détestable : grognon, crétin, mal élevé.
Pendant une heure, Benoît Turjman donne vie à son personnage, sans prononcer le moindre mot. Des gestes, des grimaces. Juste un peu de musique et de lumière pour accompagner cet exploit ! Sa «comédie visuelle», il la travaille depuis des mois. Et fait sans cesse évoluer son personnage, inventant de nouvelles situations. Il teste ses nouvelles idées à l’Espace Gerson, au cours des mardis coup de coeur. Et le public est conquis.
Quand il n’est pas sur scène, cet ancien élève de l’école Marceau donne des cours de mime à l’Université Paris 8, à l’Académie Fratellini et à l’Ecole de Comédie Musicale de Paris. Il fait aussi un peu de théâtre et de cinéma, où il a notamment été la doublure cascades de Rowan Atkinson, le célèbre Mister Bean. Un autre anti-héros muet et maladroit mais attendrissant.

"Le voisin" à l'Espace Gerson tous les mardis de septembre