0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

«Illustrer la complexité en chacun de nous»

Tribune. En résidence au CCN de Rillieux, Liam Wanner travaille sur une nouvelle création, «Split Screen». Une pièce sur le corps.

«Originaire de la côte ouest du Canada, près de Vancouver, j’ai suivi une formation de danseur à l’école Nationale du Ballet du Canada. Et à 18 ans, j’ai intégré l’université de Codarts aux Pays-Bas. Après avoir obtenu ma licence, j’ai passé une audition au Centre chorégraphique National d’Aix-en-Provence et j’ai alors rejoint la compagnie d'Angelin Preljocaj où j’ai beaucoup appris pendant 8 ans. En parallèle, j’ai commencé des recherches chorégraphiques en étudiant cette question du corps tout en me passionnant pour la photo. 

J’ai créé ma compagnie en 2017. La première pièce que j’ai monté, «Abstentia», évoque l’inscription du corps dans l’espace et les traces qu’il laisse quand il disparait.
«Split Screen» est notre troisième création où je mets en scène deux hommes, dans deux espaces clos, qui ne se rencontrent jamais. Ils sont dans des mondes différents avec des temporalités différentes. Grâce à la lumière et au son, on crée une ambiguïté entre ces deux corps. 

Ce que je veux évoquer, c’est la distance entre notre corps physique et notre corps imaginé. Même si on est présent physiquement, dans notre tête on peut être ailleurs. Une façon d’illustrer la complexité en chacun de nous. 
Cette pièce est en cours de création. Je vais présenter une étape de ce travail à Rillieux le 11 avril. Honnêtement, je ne sais pas à quoi cela va ressembler au final. D’ailleurs le spectacle s’appelait au départ «Your fiction». D’autres changements vont bien évidemment intervenir. Mais je suis curieux d’avoir un premier retour du public. Avant la première à la KLAP, la maison pour la danse à Marseille fin septembre.» 

«Split Screen» présentation d’une étape de travail au studio de la Velette, 30 bis avenue Général Leclerc à Rillieux. Le 11 avril à 19h30.