0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Juegos de Barcelona !

Fort en Scènes a clôturé sa seconde édition avec un dimanche festif. Parfait pour les familles qui ont pu tester les drôles de machines de Joan Rovira.

Barbecue, musique, ateliers d’initiation au hip-hop, au yoga, au cirque… Mourad Merzouki et son équipe ont organisé un dimanche festif et convivial pour conclure la 2e édition de Fort en Scènes. Quatre jours de cirque dans le très beau fort de Bron.

Quelques transats, des palettes, des tables colorées… Et au milieu de ce décor estival, de drôles de machines, imaginées par Joan Rovira. L’artiste originaire de Barcelone recycle depuis 27 ans des objets pour leur donner une seconde vie. Des appareils de fitness, essentiellement. Sa matière première, il la trouve dans une déchèterie, à quelques kilomètres de son atelier espagnol. Il désosse alors toutes imagine des sculptures dingues qu’il expose.

Des sculptures-jeux que le public peut découvrir librement. Toucher, expérimenter, recommencer… Sous le regard bienveillants de deux membres de la compagnie Guixot de 8, qui expliquent «las reglas». Tout en gestes. 

C’est la première fois que ce binôme, qui ne parle pas français, venait à Lyon. Leur «jeffe» n’a pas pu être présent, il expose au Luxembourg. Son quotidien : parcourir le monde à bord de sa camionnette. 40 pays, 5 continents. Des sculptures, il en a «mas de dos cientos». Pour Fort en Scènes, ils en ont installé une vingtaine. De quoi amuser petits et grands. 

Un ancien tapis de course sur lequel il faut faire rouler des palets en plastique, un pédalier pour faire rentrer une balle en bois dans un sceau, un vélo d’appartement pour un exercice d’adresse avec deux embouts en métal… Pas aussi simple que ça en a l’air. Comme ce morceau de bois qu’il faut réussir à faire tenir sur une spatule de cuisine. Le geste doit être précis. Ou cette balle à rattraper dans une sorte de louche en métal. 

Joan Rovira a réussi son pari : proposer une exposition qui «transforme le jeu en discipline artistique». Et prouver que le recyclage pouvait être ludique. 

Pari réussi aussi pour l’équipe de Fort en Scènes qui arrive à se démarquer au milieu de tous les festivals de l’été avec sa programmation originale. Et accessible gratuitement aux familles. Belle démarche ! 

Crédit photo : Gilles Aguilar