0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

«Mon cœur est un mégot qui ne peut pas s’éteindre»

A 80 ans, Brigitte Fontaine a assuré le show au Radiant. Une véritable reine de la chanson française. Par Yves Le Pape, «Eclaireur de la Culture» pour mytoc.fr

Un concert de Brigitte Fontaine est toujours un curieux rendez-vous. Plus qu'un spectacle, on pourrait presque dire qu'on a passé un moment privilégié avec elle. Certes la grande salle du Radiant n'est pas l'écrin le plus intime pour ce genre de rendez-vous. Mais l’enthousiasme et la chaleur du public de Caluire font vite oublier tout ça.

Brigitte Fontaine dans son costume baroque s’installe sur un fauteuil, le trône d'une reine, incontestablement. Et c'est assise qu'elle va passer presque toute la soirée à interpréter son répertoire en remontant jusqu'à la «Lettre à monsieur le chef de gare de la Tour de Carole», extraite de «Comme à la radio», le mythique album de 1970, avec une des premières musiques d'Areski, son compagnon de toujours. L'artiste a choisi également «Au diable Dieu» dans «J'ai l'honneur d’être», son 18e album sorti en 2013.

On passe un excellent moment avec Brigitte Fontaine. Et son partenaire de scène, Yan Péchin, formidable guitariste qui a notamment accompagné Bashung et Higelin. Grâce à lui le répertoire de l'artiste trouve une nouvelle jeunesse, vibrant d'une folle énergie. Elle chante «J'ai gagné l'art de délirer sans fin», des paroles qui lui correspondent si bien. Et quand elle entonne «Mon cœur est un mégot qui ne peut pas s'éteindre», on est heureux de l'avoir retrouvée si vivante sur la scène du Radiant.