0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Humour, chant, théâtre. Belle ouverture de saison au Théâtre de la Croix-Rousse avec cette tragi-comédie originale qui a conquis le public.

«Songs » Une belle rêverie collective

Malgré un air d’improvisation, rien n’est laissé au hasard. Décors, jeux d’acteurs et musiciens se succèdent, parfois même trop vite. Il faut choisir où poser son regard, mais la musique et le chant guident en permanence le spectateur. Organiste et claveciniste, Sébastien Daucé, le directeur musical s’est associé au metteur en scène et auteur Samuel Achache, pour créer un spectacle original et ambitieux où les musiciens de l’ensemble Correspondances font partie intégrante de la pièce.
L’intrigue, une femme en proie au doute le jour de son mariage, n’est finalement qu’un prétexte pour découvrir un répertoire interprété avec talent par la mezzo-soprano Lucile Richardot.
Entre regard psychanalytique et réflexion philosophique voire mystique sur les rapports humains, se glisse un humour quasi britannique sur ces tranches de vie. Une introspection et une rétrospective musicale qui relève le double défi de remettre au goût du jour des chants anglais du XVIIème siècle, tout en rendant joyeux et comique des thèmes qui le sont beaucoup moins, mélancolie et souffrance intérieure.
Les deux actrices, Margot Alexandre et Sarah Le Picard, comme le premier baryton-basse René Ramos et les musiciens, sont là mais pas toujours des personnages présents, au point que parfois, on ne sait plus qui est qui.
Parfois simples figurants, parfois au premier plan. Tout se mélange dans un désordre soigneusement organisé, comme dans un cauchemar. Rebondissements et coups d’éclats le tout enveloppé par la scénographie très esthétique de Lisa Navarro.
Une belle rêverie collective, qui s’appuie sur un personnage principal, à travers lequel chacun peut s’interroger sur ses propres choix, sa propre vie. Dès le départ on sait que derrière cette comédie se joue une tragédie. Pour autant, le parti pris est plutôt d’en rire et d’en chanter.

Guillaume Bouvy