0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Tapis rouge à Lyon

Pour être au coeur du Festival de Cannes tout en restant à Lyon. Six films vont sortir simultanément en salles et sur la Croisette du 14 mai au 5 juin.

Pour sa 74e édition, le Festival de Cannes a pris un virage. Cette manifestation réservée à des professionnels du cinéma, producteurs, réalisateurs, acteurs et journalistes, était jusque là très cloisonné dans son Palais de la Croisette. Mais Thierry Frémaux l’a annoncé au cours de sa présentation le 18 avril dernier, désormais il va jouer l’ouverture en organisant la diffusion simultanée d’une certain nombre de films présentés en exclusivité jusque là à Cannes. En France, 600 salles ont accepté, facilement, de jouer le jeu, dont 59 dans la région. Parmi eux, une dizaine de cinémas à Lyon. 

«Grande première», a souligné le délégué général du Festival, la cérémonie d’ouverture sera diffusée en direct ce mardi 14 mai à 21h. Présentée par Edouard Baer, elle sera suivie de la projection de «The dead don’t die» de Jim Jarmusch. Film de zombies avec Bill Murray, Tilda Swinton et Iggy Pop qui est l’affiche ce soir du Comoedia, et des Cinémas Lumière, mais aussi des Pathé Bellecour, Vaise et Vaux-en-Velin et des UGC Part-Dieu, Astoria et Confluence. Jusqu’ici, seul Paris avait droit à ce privilège ! 

Ce sera également le cas pour le film du réalisateur Pedro Almodovar, «Douleur et Gloire» avec Antonio Banderas et Penelope Cruz (photo). L’histoire d’un réalisateur qui n’arrive plus à tourner car paralysé par son passé. Un autoportrait du célèbre cinéaste espagnol, visible vendredi 17 mai à 13h30 au cinéma Lumière des Terreaux, mais aussi dans les UGC et Pathé lyonnais. 

Des salles seront également connectées à Cannes le 22 mai pour «Le jeune Ahmed» des frères Dardenne. Un drame sur la vie d’un adolescent tiraillé entre religion et modernité. Et le 24 mai ce sera au tour de «Sibyl» de Justine Triet avec Virginie Efira et Gaspard Ulliel, comédie dramatique qui met en scène une romancière psychanalyste. Alors que «L’autre continent» de Romain Cogitore, une histoire d’amour entre une jeune frondeuse et un surdoué timide sera projetée à Lyon le 27 mai à 21h. Ainsi que le film du Coréen Bong Joon-Ho, «Parasite», la confrontation de deux familles, qui en plus des autres salles lyonnaises, sera projeté au cinéma des Alizées à Bron dès le 5 juin. 

Cannes sera à Lyon. Mais Lyon sera aussi à Cannes ! Avec bien sûr le Lyonnais Thierry Frémaux, grand ordinateur de cette manifestation, omniprésent sur les tapis rouges. 

Mais aussi une simple étudiante de la Cinéfabrique qui présentera son court-métrage «Mano a Mano». Les pérégrinations en camping-car d’un couple d’artistes de rue. Mais qui ne sera pas diffusé à Lyon.

Benoit Bouby

Le Festival de Cannes à Lyon du 14 mai au 5 juin aux Cinémas Lumières, Comoedia, Alizées, Pathé  Bellecour, Vaise et Vaux en Velin et UGC Part-Dieu, Astoria et Confluence.