0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Toutes sous le charme !

Le cirque Eloize au Nuits de Fourvière, mercredi, pour son nouveau spectacle, «Hôtel». Le compte rendu d’Emilie Tolot avec ses deux filles, Elise 9 ans et Marie 12 ans, «Eclaireurs de la culture» pour mytoc.fr

«Il devrait déjà pleuvoir selon Météo France», prévient Monsieur Fourvière en ajoutant : «Mais quoi qu’il arrive, le cirque Eloize m’a fait savoir qu’il continuera !» 

La soirée commence comme un défi qui se confirme sur scène : associer acrobatie, théâtre, danse et musique live. Sous les yeux d’un public impatient.

Sur scène, le hall d’un hôtel de style art déco. Avec un grand comptoir d’accueil surplombé des formes géométriques. Des structures lumineuses où dominent les bleus et les rouges qui vont servir à la fois de terrain de jeu et de refuge aux acrobates. Quelques accessoires aussi : des bagages, un porte manteau, un tapis, un canapé…

Décor minimaliste qui met en valeur toute la magie et la poésie de cet «Hôtel», en mariant performance et émotion,

Les voyageurs et les employés se croisent, des histoires naissent entre eux. Douze acrobates et musiciens. Et tout de suite on s’attache à ces personnages qui enchainent les figures : main à main, hula hoop, sangles, fil mou, pyramide, roue cyr… Et au final : un numéro de mâts chinois où se retrouvent tous les artistes. 

Nos moments préférés ?

Elise : «Quand un bonhomme était coincé sur la corde. C’était drôle mais aussi très impressionnant ! Comme tout le spectacle, en fait. Ce qui m’a beaucoup plu aussi, c’est la fête au début. Très amusant de les voir remuer sur la musique !»

Marie : «Les acrobaties en groupe. Et puis j’ai bien aimé qu’ils parlent. Ça rendait le spectacle plus vivant, plus compréhensible. Et ça donnait un sens».

Ensemble: «Les cousins jetés à la fin. Trop bien !»

Challenge réussi. Le public est conquis. Même la météo était sous le charme ! Pas une goutte de pluie au cours de cette belle soirée. 

Retour sous les étoiles. Toutes les trois gagnées par l’énergie et la poésie du cirque Eloize. 

«Hôtel» du Cirque Eloize, mis en scène par Emmanuel Guillaume. Durée : 1h25