0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Un ciné-concert tout en émotions

Christine Ott et Anne-Irène Kempf mettent en musique les premiers films d’animation de Lotte Reiniger. A l’occasion de la Biennale des Arts Numériques de Bron.

«Elle va nous envoyer en voyage !» 

Les premiers mots du spectacle pour annoncer la magie de ce texte.
Lumière tamisée et sons feutrés. Pas un bruit dans la salle. L’écran s’allume. Un vieux film, des silhouettes noires et blanches. Images de Lotte Reiniger, pionnière de l’animation.
Poucette, une fée minuscule, se démène pour trouver sa place dans la forêt. Au milieu des fleurs, des plantes, des insectes… Pour accompagner ce comte d’Andersen, un piano insolite, «les ondes Martenot», ancêtre de la musique électro. Un son étrange, des vibrations qui semblent venir d’une vénérable science-fiction avec extraterrestres.
Sur scène, Anne-Irène Kempf, darbouka et violon, au coté de l’ondiste Christine Ott piano, tambourin et chant. Une belle voix. Elles accompagnent avec finesse et subtilité cette succession de courts-métrages de Lotte Reiniger : Le Cheval Magique, La Cigale et la Fourmi… Des émotions tout en nuances où se glisse la voix de la nature : tonnerre, vent…
Les enfants sont fascinés par ce ciné-concert alors que leurs parents applaudissent la performance de ces deux musiciennes.
Féérique !

Charlotte Boden