0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

Une fille raconte son père

Leonor de Récondo vient de publier «Manifesto». Un livre qui raconte son père et qu’elle présente ce soir au Passage. «Eclaireur de la Culture», Emilie Tolot l’a lu. Son témoignage.

«J’ai déjà lu deux livres d’elle : «Pietra Viva» et «Amours». Lenor de Récondo, violoniste et écrivain, la quarantaine. 

Le premier je l’avais bien aimé, parce qu’il parlait de sculpture. Un style aussi. L’autre moins, sujet difficile. Un souvenir plus vague. 

Puis un ami sculpteur m’en a parlé, Paul Marandon. Il connaissait son père Felix, sculpteur comme lui, avec qui il avait travaillé en Italie à Carrare. 

J’ai donc acheté son dernier livre avec une certaine curiosité. D’autant qu’elle met en scène l’histoire de son père, notamment ses derniers moments. Un hommage qui résonnait de ma propre expérience. 

«Manifesto» est un petit livre. Une centaine de pages où Leonor raconte. Des témoignages qui se conjuguent. Sa mère Cécile, des images, des flash back, des sensations, la fin aussi. Elle-même, Leonor, raconte son enfance. Notamment quand son père lui a fabriqué un violon. Un sculpture qu’il a confié à un luthier. 

Et puis elle donne la parole à son père qui raconte sa guerre d’Espagne, son exil et sa nouvelle vie en France occupée puis libérée. Toujours la haine. Mais aussi sa vie d’avant. Un mariage, trois enfants, tous morts jeunes. Overdoses et suicide. 

Et tout à coup surgit une figure. Ernest Hemingway que son père a rencontré à Londres dans les années 30. Ernesto, un vieux complice. Et ils échangent leurs souvenirs, leurs expériences.

Un livre sensible sur un sujet sensible. Bel hommage d’une fille à son père à la fois présent et bienveillant. Une complicité forte. Marqué par un même élan artistique. A lire.» 

Emilie Tolot, «Eclaireur de la Culture»

Leonor de Récondo présente son dernier livre « Manifesto» ce mardi 23 avril à 19h à la librairie Le Passage, 1 rue de  Brest Lyon 1er.