0
Plateforme pour la culture / Lyon-région

«Welcome» Un drôle de Paradis

Patrice Thibaud et ses complices reviennent à la Maison de la Danse avec un spectacle loufoque sur la mort. Coup de coeur de la dernière Biennale.

Ça commence comme un mauvais sketch. Costumes kitchs, musique qui tabasse… «We will rock you» de Queen interprété par une black en furie. Patrice Thibaud, gros bonhomme avec moumoute sur le crâne et veste jaune cloutée interroge le public : «Qu’est ce que vous êtes venus chercher au théâtre ? De la magie, de l’amour, du fun… Non, vous êtes venus partager de l’émotion». Spectateurs dubitatifs. Puis la question qui laisse tout le monde sans voix : «Y’a-t-il un volontaire pour monter sur scène ?». Longues minutes de silence. 

«Moi j’y vais !» Un vieil homme en costume gris descend des gradins. Bertrand, banquier. Cheveux blanc, visage rond, lunettes. Et tout à coup, il s’écroule, victime d’une crise cardiaque. Il s’agit en fait d’Olivier Saladin, ex-Deschiens.

Noir total. Puis le rideau s’ouvre sur l’entrée du Paradis. Décor entièrement blanc. Olivier Saladin réapparait en blouse et sandales. Il ne se souvient plus de rien. «Je voudrais juste rentrer chez moi…»

Cinq personnages débarquent. Une femme en tulle blanc, une autre en pantalon argenté. Un rondouillard rouge, un petit bonhomme en collant et un grand chauve en queue de pie doré. Les gardiens du temple. 

Mais le condamné ne comprend toujours pas. Danse, mime et chant pour lui expliquer la situation. Le diable face à un ange. Un curé saoul. Morta, la faucheuse. Puis la sentence tombe : «C’est fini, terminado, finish, kaput». Pas facile de faire le grand saut… 

Patrice Thibaud signe son cinquième spectacle. Créée spécialement pour la Biennale de la Danse. En réunissant sur scène ses complices de toujours, comme Fran Espinosa, le fameux danseur de flamenco de «Franito». Mais aussi Lydie Alberto chanteuse et danseuse hip-hop, l’actrice Marianne Bourg et l’ancien dessinateur devenu comédien, Philippe Leygnac. 

Un show surprenant. Avec un Patrice Thibaud toujours aussi drôle quand il se lance dans de longues séquences de mime. Immanquable !

«Welcome» de Patrice Thibaud et Jean-Michel Guérin. A la Maison de la Danse du 21 au 25 mai. Accessible à partir de 10 ans. Durée : 1h20